Miel d'Oranger du Mexique - Le Miel Sauvage

Miel d'Oranger du Mexique

localisation : 18° 26' N | 96° 34' W

En 1803, la périlleuse expédition menée par Bonpland et Humblod débarque au Mexique et découvre un arbre qui fleurit trois fois dans l’année: l’Oranger du Mexique.

Les aventuriers le nomment alors “Choisya” (celui qui renaît) en hommage à sa vigueur, et constatent que les abeilles raffolent du nectar de cet arbuste endémique de la péninsule du Yucatan.

Si le paradis des agrumes existe, il se trouve sans doute au Mexique, dans la région ensoleillée du Veracruz qui donnent à ce miel un puissant goût d’orange confite avec un zeste d’amertume. Il est idéal pour sucrer des infusions, matin et soir.

175g

Détails

14,00 €

Mars 1801, port de La Havane. Une voile s’éloigne à l’horizon. A bord, Aimé Bonpland et le jeune baron Alexandre Humbold, deux aventuriers et botanistes réunis par la malchance, se dirigent plein d’espoir vers les côtes Colombiennes. Leurs précédentes cargaisons de plantes remarquables ont été détruites par l’humidité ou les insectes, capturées par des corsaires anglais ou envoyées par le fond.

A cet instant les deux hommes ruinés ignorent encore leur fabuleux destin.

Du port de Carthagène, en Colombie, ils entament un voyage sans destination. Ils traversent les déserts Vénézuéliens, remontent le fleuve Magdalena et gravissent le volcan Chimborazo, plus haut sommet d’Equateur, dont le point culminant est le lieu le plus éloigné du centre de la terre. Tout au long de ce dangereux périple, ils recueillent des milliers d’échantillons de plantes, de fleurs et d’arbres inconnus. Epuisés, ils arrivent à Quito en Janvier 1802. Ils y rencontrent Carlos Montufar, un jeune noble en disgrâce qui, passionné de botanique et de mythologie, les initie aux secrets des terres du nord. Fuyant sa famille, Montufar devient leur guide.

Le jeune homme conduit les botanistes à travers les...

NOS AUTRES MIELS